Livraison gratuite à partir de 50 EUR.

Entrelacs


Bijoux celtiques entrelacs La Blanche Hermine

Il y a 22 produits.

Affichage 1-22 de 22 article(s)

Filtres actifs

Les entrelacs

Les entrelacs sont apparus dans l'Antiquité, comme on peut en voir dans de nombreuses mosaïques, romaines notamment.
Ils ont été par la suite utilisés par les Byzantins puis les Coptes, notamment dans les parchemins enluminés, puis particulièrement développés dans les Îles Britanniques où les scriptoriums des monastères étaient principalement tenus par des Irlandais, comme on en trouve tellement dans le Livre de Kells.

Et c'est depuis ce moments que les entrelacs sont associés à l'art celtique, même si on les retrouve dans l'art mérovingien puis carolingien d'une part, viking/nordique de l'autre.

L'objet de l'entrelacement hiberno-saxon est l'ornementation de bandes, généralement des surfaces longues et étroites, en séparation ou en bordure.

C'est avec l'apport germanique (continental come scandinave) de figures d'animaux que ces derniers ont commencé à être également entrelacés, avec pour apogée les styles nordiques Ringerike puis Urnes (XI-XIIème siècles).

Aujourd'hui, pour une majorité de gens, l'art celtique c'est de l'entrelacs et l'entrelacs c'est de l'art celtique. C'est donc très fortement inexact.
"Regarde ! J'ai dessiné un grand requin blanc celtique. Oui, je l'ai décoré de 2 petits nœuds. C'est celtique." (tristement vu sur le net)

Voir aussi : Qu'est-ce que l'art celtique ? (origines, influences, exemples)